samedi 21 décembre 2013

1028 - La gloire de la femme soumise

Dans le domaine des rapports hommes-femmes je suis sans compromis. Ma conception de l’union conjugale est tranchée, saine, naturelle.

Je suis ce qu’on appelle un macho primaire, un véritable “arriéré”, un épais “poilu des cavernes” et bien “pire” même, selon les critères actuels de notre société peuplée de féministes avachis.

La femme pour moi doit être le faire valoir du mâle, son trophée social et intime, sa conquête soumise, son ombre obéissante, docile, éduquée.

Une femme aimante ne doit pas déprécier son seigneur, au contraire en toutes circonstances elle est tenue de l’honorer, de l’admirer publiquement afin de bien montrer son honnêteté conjugale, son dévouement à la cause machiste.

Une femme dont l’âme n’est pas corrompue par les hérésies féministes aime sa condition de créature vulnérable protégée par son maître et fait tout pour préserver sa féminité au lieu de la sacrifier à la cause d'idéologues pervers, comme le font celles qui se croient libres sous prétexte qu’elles violent les lois naturelles. Ces théoriciens de la religion de l’égalité entre les sexes inculquent aux esprits faibles que la femme peut emprunter les attributs de l’homme, qu’Eve peut singer Adam, que l’aube de Vénus ne se différencie pas du crépuscule de Mars, que l’eau peut imiter le feu et que la flamme ne se distingue pas de l’onde...

Pour moi une crevette reste une crevette, la Lune la Lune, un arbre un arbre, une femme une femme et un homme un homme.

La femme originelle est heureuse de servir l’homme entier. Malheureusement les mensonges des suffragettes ont perverti ce siècle.

Et aujourd’hui ce qui plaît au Ciel est honni sur Terre, ce qui est dicté par les lois du Cosmos est contesté, ce qui provient de la Création est remis en cause...

Les merveilles et nécessités inventées par la nature sont considérées comme contre-nature.

Résultat : la femme est devenue une exilée d’elle-même alors que sous le règne de la vérité elle était la reine de son phallocrate conjoint. Et sa chère liberté sottement conquise consiste désormais à s’enchaîner aux pesanteurs du mensonge féministe, à s’éloigner encore plus des principes sacrés qui jadis faisaient sa gloire, sa légèreté, ses charmes femelles.

Ce qu’elle appelle émancipation n’est qu’abâtardissement de sa pensée, alourdissement de son sort, bête et infructueuse rébellion contre l’ordre et la beauté créés par la volonté céleste pour son épanouissement et celui de son compagnon.

Ceux qui rejettent les richesses éternelles, essentielles, innées de la vie et les remplacent par l’artifice, la mode, l’idéologie du moment juste pour être dans le vent, en phase avec le dernier prophète en vogue du féminisme et non avec les mouvements fondamentaux de l’Univers, ceux-là se mentent à eux-mêmes et se rendent malheureux.

Vivent l’homme qui est homme, la femme qui est femme, vive la différenciation des sexes, vive la soumission féminine et la domination masculine, et vivent les couples harmonieux qui en résultent !

VOIR LES DEUX VIDEOS :

http://www.dailymotion.com/video/x1goc0d_la-gloire-de-la-femme-soumise-raphael-zacharie-de-izarra_news

6 commentaires:

FL a dit…

S'il-te-plaît, arrête !

Je développe.
Tu n'es pas un personnage sympathique. Il suffit de te lire et de t'écouter. Tu as un style à toi ; des principes qui te sont propres ; une suffisance insupportable ; un narcissisme à faire pâlir ton reflet et une quête de reconnaissance qui te poussent à littéralement gerber des ignominies pour faire un peu parler de toi.
Le problème c'est que tu mélanges tout. Tu veux faire de la littérature et imposer ton style; très bien. Tu veux parler de religion ; très bien. Tu veux parler de politique; très bien. Tu veux parler de toi, toi, encore de toi, toi et surtout de toi; très bien. Mais c'est là où on voit ton manque d'expérience avec les gens et de contact avec le monde extérieur ; tu le fais mal ; tu mélanges tout dans le même panier. Tu es une sorte de pot pourri nauséabond.
Résultat, on te déteste et on se plaît à te détester. Pour moi le pire ; ce qui démontre un narcissisme, un égo-centrisme ou un nombrilisme énorme ; c'est que tu oses mettre en pâture dans ta dérive ta femme et le reste de ta famille. Là je parle notamment de trois jeunes ; une fille dénommée A. habitant à Paris ; un jeune homme pour le coup très efféminée dans un lycée privée R., et une dernière jeune fille dans un autre lycée manceau ! Vidéo, photos... De surcroit tu livres au public ton adresse et numéro de téléphone. La femme est le trophée de l'homme ? Et bien préserve la, aime la et ne la considère pas comme un bout de bidoche que tu jètes selon ton bon vouloir dans la cage au lions. Tu n'as même pas conscience de faire mal à ton entourage (voir ta vidéo précédente). As-tu déjà eu une conversation saine et ouverte avec ce-dernier sur ce qu'il pense de ta façon de te mettre en scène ? Ou es-tu juste une ébauche de mâle alpha passéiste qui considère que la voix de l'homme est celle de la raison ?
D'habitude, je t'aurais allègrement insulté. Ce que j'ai déjà fait. Il n'est pas difficile de singer le macaque. C'est peut-être la fin d'année ; la période de fête qui me pousse à la compassion ou à la pitié mais je vais te dire comment je vois les choses. Essaie de prendre ça comme un conseil amicale et non comme des remontrances.

Supprime tous tes blogs. Mais recrée en d'autres sous des pseudos différents. Par exemple, crée toi un blog avec un pseudo de ton choix où tu ne publieras que tes textes ”poétiques” , ”littéraires” (évite les pseudonyme douteux quand même). Crée un autre blog ou tu vas dires ta merde sous un autre pseudo. Crée en un autre, privé pour ton entourage. Si tu arrêtais aussi de te focaliser sur les chiries videoludiques du net et que tu t'ouvrais un peu, tu constaterais qu'il y a des gens qui peuvent s'exprimer sans se mettre en scène avec des gros plans sur leur pif. Mais surtout arrête de tout mélanger. Ça ne te préservera pas des insultes car tu resteras fidèle à tes conviction donc indigeste. Pour tes convictions, tu seras toujours une pourriture. Mais au moins ça préservera tes proches.

Peut-être en te concentrant plus sur un blog uniquement littéraire, tu pourrais avoir la reconnaissance artistique que tu souhaites tant et tu pourras ainsi rejaillir sous ton nom à particule.

C'est comme une partie de poker.
Joue avec finesse et habilité.

Au final je te détesterai toujours.
Mais merde quoi! Préserve ton entourage!

Anonyme a dit…

Ce que vous nommez "manque d'experience avec le monde" je nommerais "manque de souillure et du pré-formatage sociale....l'entourage de monsieur de Izarra a passe son majorat et est libre de donner au monde ce qu'il a du beau ou pas.
Pour tout mélanger dans le même panier, vous avez raison: monsieur de Izarra a déjà plusieurs blogs thématiques: Izarrarose, Cruautes de Saint Valentin, etc....

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

PARTIE 1

DL,

Ma compagne est soumise, docile, obéissante, contre l'avortement, contre le mariage des sodomites, heureuse d'être une femme non dénaturée par les hérésies et immondices de ce siècle, elle adhère totalement et naturellement à mes vues hyper machistes. La question ne se pose même pas pour elle tant tout cela lui semble évident. Pour la théorie suis en accord avec le réel de ce côté-là des choses... D’ailleurs mes choix de vie sont en parfaite correspondances avec mes idées : il est évident que je n’allais pas choisir une poulette aseptisée ou me faire choisir par un membre du MLF pour compagne...

Mon entourage est flatté d'être assimilé à travers mes textes et vidéos à mes belles vues izarriennes et mon esprit éclatant, je dois même refuser certaines demandes particulières de sa part, que je n’estime pas adéquates pour l’esprit de mes vidéos. Angélie ma nièce et Florent mon neveu (leur nom ne me fait pas honte, ce ne sont pas des pestiférés, je ne comprends pas pour quelle raison vous refusez de les citer, comme si vous leur manquiez de respect en cachant leur nom).

Je ne vois pas en quoi je devrais me cacher, me présenter sous un pseudonyme mensonger ou farfelu et dissimuler mes coordonnées comme si je devais fuir mon lectorat, le mettre à distance, me couper du monde à travers une déshumanisante et irrespectueuse invisibilité...

Au nom de quelle censure à la mode devrais-je édulcorer ma présence sur la toile, flouter une partie de ma pensée, de ma personne ? Ce que vous appelez discrétion, moi j’appelle cela falsification de la vérité, auto-censure, lâche soumission à la cause de la pensée “politiquement édulcorée”. Vous faites partie, j’en suis persuadé, des esprits faibles et corrompus qui sous la pression de ce fameux “politiquement correct” préfèrent dire SENIOR plutôt que VIEUX, BLACK au lieu de NOIR, etc.

Mentir sur les mots c’est réagir, et mal agir, sur les choses. C’est transformer un honnête homme en délinquant, criminaliser la normalité, vouer au bûcher l’honnêteté, la droiture, changer le noir pour le blanc, adopter le vice en l’appelant vertu, etc. Ca commence par les mots édulcorés, ça finit par les actes iniques.

(SUITE)

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

PARTIE 2

Qui vous parle de museler la voix de la femme ? Ai-je affirmé une seule fois cette chose dans mes textes machistes ? Vous semblez, comme beaucoup, confondre soumission féminine avec iniquité sociale, comme certains confondent promotion de l’hétérosexualité et positions anti-mariage homosexuel avec fascisme et même nazisme ! Ou homophobie avec persécution des homosexuels. Ce n’est pas parce que je suis homophobe, c’est à dire étymologiquement que j’ai “peur de l’homosexualité”, que je suis pour autant un inquisiteur, un persécuteur des homosexuels. L’homophobie c’est ne pas partager les valeurs de la pensée homosexuelle, comme la droite ne partage pas les valeurs de la gauche. Rien d‘autre.

Que la femme soit soumise à l’homme n’a rien d’inique, c’est tout simplement naturel. Quel rapport avec la soumission naturelle de la femme et le non accès à la raison ? Aucun. Etre macho ne signifie pas battre sa femme ou la contraindre dans sa vie. Bien des gens victimes de préjugés font des rapprochements de ce genre.

J’apparais ici dans ma vérité totale, paradoxale, extrême ou banale, sombre ou éclatante mais plus souvent éclatante car telle est ma vérité... C’est ce qui déplaît tant aux eunuques de la pensée, je veux parler de ces esprits sans plus de virilité, édulcorés par le féminisme, la publicité, les médias, tel ou tel lobby...

Préserver mon entourage de quoi ? Ma famille n’est en rien dupontesque. Nous ne pratiquons pas le travestissement de la vérité chez nous. Mon neveu Florent est homosexuel, pourquoi le cacherais-je ? D’ailleurs inutile de le cacher puisque cela se voit d’emblée. Je déteste le mensonge. Que mon neveu Florent soit homosexuel, cela ne m’interdit nullement d’être homophobe. Pourquoi changerais-je la vérité sous prétexte qu’il pleut ou qu’il neige au-dessus de ma tête ?

Les choses qu’il faut dire avec des mots justes, éh bien ils faut les dire. Ce que je fais précisément à traves mes textes et vidéos, ce que me reprochent tant les âmes que blessent certaines vérités... J’appelle un avortement de confort un crime, le mariage des sodomites une abomination et le féminisme une aberration contre-nature.

Ce serait manquer de respect à mon entourage que de le soustraire à la vérité que je me plais à diffuser sans aucune restriction. La vérité est totale, entière, universelle, insécable, sans compromis, elle ne se résume pas à ma petite personne individuelle mais inclut le monde entier, c’est pour cette raison que, loin de les flouter, au contraire j’inclus dans mes textes et vidéos tout ceux qui me côtoient.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Luryio a dit…

Ce que dites est si vrai, et tellement bien dit.
C'est vraiment très beau et cela mérite d'être relevé. Bien que vos autres textes ou vidéos me paraissent étranges et parfois ambigu, ici vous faites un sans faute.
Il est rare de voir un esprit non souillé par le féminisme.
Je vous souhaite de parvenir à la Vérité.
Que le Seigneur vous bénisse et qu'Il vous mène jusqu'à Lui.

Je vous conseille grandement un site : http://restaurationdelafamille.blogspot.fr/

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Luryio,

Parfois les évidences semblent des hérésies pour la société.

Ce que je dis dans ce texte est d'une extrême banalité, sauf que cela est perçu comme extraordinaire par les esprits faibles corrompus par le féminisme.

Raphaël Zacharie de IZARRA