dimanche 20 mai 2007

730 - Pillage glorieux de mes textes

Je demande à un internaute qui se dissimule sous le pseudonyme LEMASQUEROUGE pour quelle raison il utilise mes textes sur un forum, voici ce qu'il me répond (voir plus bas ma réponse) :

Monsieur de Izarra,

Pour répondre à vostre question, je suis simplement un des plus fervents admirateur de ceste manière vostre de manier la plume de façon si magistrale que même en désaccord avec vous, on ne peut que s'incliner devant la force du texte.

Lecteur assidu de "La plume et l'épée", j'y lus un jour dans un de vos textes titré "Vive le piratage des oeuvres" que vous nous engagiez à piller vos oeuvres là-même. Croyez-moi, ceci n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd, ou plutôt dans l'oeil d'un aveugle. Et c'est donc éhontemment que depuis j'adapte vos pamphlets à ce jeu où je sévis sous l'identité cachée du Masque Rouge.

A nostre époque renaissante, (celle du jeu, bien sûr, 1454), où l'écriture même d'une simple liste de courses requiert une certaine finesse dans le maniement de la plume et où nostre langue françoise prend des tournures douces à l'oreille qui la marqueront à jamais, je suis outré par certains personnages qui la maltraitent en usant sans vergogne d'un langage dénaturé sorti tout droit du futur.

C'est donc en réaction que je décidai de revêtir ce masque, et qui mieux que vos textes pouvaient leur démontrer qu'il pouvait aller jusqu'à être agréable de se faire traiter de gueux et d'ignare quand la remontrance est si bien tournée.

En esperant donc que vous n'en prendrez point ombrage, Monsieur, et que je puisse continuer la lutte, je vous assure cependant que sur un mot de vous le Masque ira puiser ailleurs ses munitions tout en vous restant gré des leçons de françois que vous lui avez bien involontairement dispensées.

Vostre serviteur,

Masquerouge.

(Ma réponse)

Monsieur le Masque Rouge, 

Je vous félicite pour ce pillage de mes textes hautement pédagogique ! La beauté du geste me touche. Merci de mettre en pratique mon idéal de partage universel et de gratuité des oeuvres intellectuelles ! Pillez, copiez, plagiez, signez de votre nom mes textes, je ne demande pas mieux !  Certes pour être honnête j'avoue que je préférerais que l'on reconnaisse le véritable auteur de ces textes au lieu de voir un quidam être applaudi à ma place, cela dit je ne me fais guère de souci à ce propos : mes textes et mon style sont uniques, spécifiquement izarriens et par conséquent recèlent assez de force pour faire éclater mon nom à chaque paragraphe, même lorsque mon identité est masquée. Le lecteur perspicace ne s'y trompera pas....  Vous m'offensez en me signifiant que sur un mot de moi vous cesseriez ce glorieux pillage ! N'ai-je pas dit que je demandais à être pillé ? Pour qui me prenez-vous donc ? Pensez-vous que je n'aie pas de parole ? Pourquoi me contredirais-je ? Je souhaite que vous continuiez à utiliser mes textes pour votre gloire, la mienne et celle de la Littérature !  Il y a des centaines de textes actuellement en ligne sur mon site, alors bon courage ! Profitez sans restriction de cette liberté qui devrait être la règle dans le monde idéal que depuis tout temps je conçois et que j'aime à imaginer proche. Si tous les amoureux de la littérature pouvaient apprécier mes textes comme vous le faites au point de les utiliser pour leurs propres comptes, je serais le plus heureux des internautes de la planète ! Répandez partout autour de vous la bonne nouvelle : mes textes sont gratuits, peuvent et DOIVENT être pillés, plagiés, utilisés sans nulle restriction ! Que mes textes soient ainsi pillés prouve qu'ils plaisent aux beaux esprits. En effet, mes écrits ne peuvent plaire qu'aux esthètes. Vous appartenez par conséquent à cette belle espèce et cela m'agrée singulièrement.  Merci encore de me rendre gloire par votre démarche qui m'honore.

6 commentaires:

filledemnemosyne a dit…

...L'essentiel est d'atteindre l'infini!

filledemnemosyne a dit…

EUREKA !

filledemnemosyne a dit…

Pour si je savais qui, je serai bien contente de le savoir !

Grandgousier a dit…

Jeux de piste...
A trop chercher l'autre, on finit par se trouver soi-même.
Et bien moi je sais !

filledemnemosyne a dit…

Labyrinthe...

Sachez, mon bon Monsieur que vous êtes ici dans MA plaine de jeux!!!
Celle où le Prince des arrosoirs...euh, des arroseurs, daigne dans sa grande bonté, me laisser batifoler.
Vous voulez y jouer... à colin maillard ? au jeu de la Vérité?
Je préfère les casse-tête mathématiques.Infiniment.

Point besoin pour moi de me trouver. Il y a longtemps que je me suis perdue !

Fleur a dit…



voilà...

Fleur.