dimanche 20 mai 2007

593 - Des funérailles bien réglées

Nous avons l'immense douleur de vous annoncer le décès de Raphaël Zacharie de Izarra, victime d'un accident météorologique rarissime : foudroyé en pleine gloire. Par le feu du ciel justement, un jour d'orage.

Le symbole, terrible, quasi prophétique, n'échappera pas à ses admirateurs.

Plume d'envergure s'il en est, visionnaire d'exception, mauvais citoyen, excellent sonneur de cloches, machiavélique envers son épicier, naïf avec les grands de ce monde, médiocre au tir à l'arc, le cher disparu sera inhumé en terre poétique après l'heure de la sieste. Eviter d'ennuyer les convives, même aux heures les plus pénibles de l'existence, telle fut, en effet, sa dernière volonté. Touchante délicatesse de notre ami Raphaël Zacharie de Izarra... Au triste banquet de ses funérailles le mets principal sera froid mais les coeurs des hôtes seront chauds eux, n'en doutons pas.

Un discours bref et bien articulé écrit par le défunt lui-même (décidément très prévoyant) sera prononcé à la fin de la cérémonie funèbre. Les amateurs de reportage, qu'ils soient férus de technologie ou simples aéronautes, sont chaudement invités à prendre sans restriction photos, films vidéo ou argentique ainsi qu'enregistrements audio de la cérémonie, le défunt ayant souhaité une large couverture publicitaire pour son ultime prestation en ce monde. Tous les angles de vue sur la cérémonie seront non seulement permis mais vivement recommandés, que ce soit à travers films, photos ou même -pourquoi pas ?- croquis pour les plus artistes. Pour les distraits ou les retardataires, le discours sera éventuellement prononcé une seconde fois, toujours bien articulé, lentement, haut et fort.

Les pleureuses seront artistiquement dévêtues.

C'était un grand parmi les grands qui prêtait volontiers sa gomme à ses voisins en classe, un coeur d'or, un immense altruiste et humaniste sans égal n'hésitant pas à donner un -voire deux- mouchoirs de papier (de qualité supérieure) aux éplorés, à souhaiter la fortune aux indigents, à ne pas interdire le port du voile islamique...

C'était un clown sans haine, une pince sans titre, un prince sans ire.

Enfin une quête est prévue, merci à tous pour votre générosité.

VOIR LA VIDEO :

http://www.dailymotion.com/video/xujwnu_des-funerailles-bie-reglees-raphael-zacharie-de-izarra_news

Aucun commentaire: