mercredi 16 mai 2007

305 - Le petit Théodule

La grand-mère du petit Théodule est un monstre. Elle ne rate jamais une occasion de martyriser son petit-fils chétif, retardé mental et, il faut l'avouer, insupportable à vivre. N'importe ! Enfant battu, humilié, rabroué, Théodule est la tête de Turc de sa grand-mère.

Tous les matins, réveil en fanfare pour le pauvre gosse : la mémé perverse sonne le tocsin à deux centimètres de ses oreilles. Au petit déjeuner, café fort sans sucre de rigueur avec ajout pernicieux de gnôle. Le pauvre enfant a cinq ans.

Puis marche forcée dans le cimetière du village aussitôt avalé ce café maison tord-boyaux afin de terroriser l'innocent qui grâce à sa mère-grand a déjà conscience de la mort. Elle n'omet jamais de lui raconter des histoires macabres lors de ces excursions douteuses.

Midi : épluchage de pommes de terre, d'endives et de pommes vertes. Les épluchures sont pour lui. Nourri aux pelures, le jeune souffre-douleur n'est pas bien épais, même si la grand-mère lui autorise à ajouter du vinaigre dans sa maigre pitance.

L'après-midi se passe en leçons de math de niveau BAC. Il n'apprend rien, ne retient rien, ne comprend rien. Aussi récolte-t-il punitions sur punitions.

Son calvaire s'est terminé à la fin des vacances lorsque ses parents sont venus le rechercher. Le père est un alcoolique notoire, fainéant congénital, Rmiste impénitent. La mère est une couturière ratée qui passe ses journées à regarder des séries américaines ineptes en grignotant des chips. Elle se passionne pour le canevas, la collection de boîtes de camemberts et la récolte de bons de réductions sur les paquets de lessive, de gâteaux et de yaourts.

Souhaitons bon courage au petit Théodule.

VOIR LA VIDEO :

Aucun commentaire: